Fabrica - Nicolas Presl

















Presl, Nicolas. Fabrica. 
Saint-Etienne: Atrabile, 2009


Col.lecció Flegme
 



  Que en diu la contraportada...
Sous un régime totalitaire, dans une usine qui produit des bombes, un homme, pour sauver une vie, fait acte de résistance. Alors que le régime veut éradiquer la culture, cet ouvrier va se faire un devoir de la transmettre. Convoquant visuellement aussi bien les Temps modernes de Chaplin que les dessins de George Grosz, Fabrica présente un monde imaginaire en prise avec une dictature impitoyable, qui rappelle à notre mémoire les pires moments de notre Histoire, de l’Allemagne nazie à l’Afghanistan des Talibans, en passant par la Russie stalinienne.
Après Priape et Divine Colonie, et toujours fidèle à sa narration dénuée de texte et à son intérêt pour l’Histoire avec une grande hache (comme le disait Georges Perec), Nicolas Presl signe une fable humaniste dans laquelle l’espoir ne surgira qu’à travers la désobéissance individuelle.

 Com comença...





























 Moments...
(Pàg. 11)





















(Pàg. 25)




(Pàg. 26)




















(Pàg. 34)




(Pàg. 56)





(Pàg. 60)




(Pàg. 86)




(Pàg. 90)






(Pàg. 102)




(Pàg. 103)







(Pàg. 105)
















(Pàg. 116)





(Pàg. 140)




(Pàg. 144)




(Pàg. 152)





 Altres n'han dit...
Du9, Le Génépi et l'Argousier, Pep Grill.

 Enllaços:
Nicolas Presl, què en diu l'autor, tristesa insondable.

Comentaris

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Entrades populars d'aquest blog

-Uf, va dir ell - Quim Monzó

Les cròniques marcianes - Ray Bradbury

La veïna - Isabel-Clara Simó

El poema de la rosa als llavis - Joan Salvat-Papasseit

El baró rampant - Italo Calvino

Hijo de Satanás - Charles Bukowski